Les différents types de Shaker

Salut à tous amis mixologues !

Aujourd’hui intéressons-nous à l’outil phare du barman, j’ai nommé : le shaker ! Bien connu pour mélanger les ingrédients d’un cocktail, il n’est pas rare que certaines personnes ne connaissent pas les autres utilités du shaker. En effet, frapper son cocktail a aussi pour but de le refroidir, l’aérer et légèrement le diluer. Il existe 2 types de shakers différents, et pour ne pas simplifier la chose chaque type a plusieurs appellations différentes !

Le shaker trois pièces.

Aussi appelé shaker Cobbler, celui-ci est composé de trois pièces, comme son nom l’indique. 

  1. La timbale, qui est la base du shaker. Sa base est plate malgré sa forme légèrement conique. C’est dans cette partie que l’on y ajoute les ingrédients du cocktail ainsi que la glace.
  2. La partie supérieure, composée d’un filtre. Attention à ne pas filtrer tous vos cocktails avec ce filtre intégré. Certaines préparations demandent à être filtrées finement. Pour réaliser the-southside par exemple, utilisez une passoire fine plutôt que le filtre intégré au shaker sinon des fragments de menthe se retrouveront à la surface du cocktail.
  3. Le bouchon, qui sert à ne pas éjecter tout votre cocktail en dehors du shaker lors de la phase de frappe. Une fois que votre cocktail est frappé, vous n’avez qu’à enlever ce bouchon et verser votre préparation à travers le filtre intégré, sans avoir à ouvrir tout le shaker.

C’est en 1872, aux Etats-Unis, que le premier brevet de shaker Cobbler a été retenu et approuvé. De nos jours, il est recommandé pour une utilisation personnelle, à domicile, car simple à prendre en main.

Concernant la tenue du shaker lors de la phase de mélange, placez vos mains de chaque côté du shaker, une au niveau de la partie supérieure du shaker et l’autre sur la timbale. Le pouce de la main située sur la partie haute vient se poser sur le bouchon du shaker. L’auriculaire et/ou l’annulaire de l’autre main viennent se placer en dessous de la timbale. Ainsi, vous maintiendrez de façon optimale votre shaker, sans risque qu’il vous échappe des mains ! Pensez tout de même à orientez le bouchon dans la direction opposée aux éventuelles aux personnes présentes, on ne sait jamais ! Il ne vous reste plus qu’à frapper, d’un mouvement de va-et-vient des poignets. Les bras restent immobiles, inutile de se fatiguer pour rien.

Le shaker deux pièces.

Au sein même des shakers deux pièces il existe : le shaker Boston et le shaker continental. Mais qu’est-ce qui les différencie? Le shaker Boston et continental sont tous les deux composés d’une timbale inférieure, de forme conique et à fond plat en acier. La timbale supérieure, elle, est plus petite que la première et peut-être fait :

  1. De métal, auquel cas nous avons affaire à un shaker continental
  2. De verre, pour les shaker Boston

Le shaker deux pièces a une contenance supérieure à celle du Cobbler, environ 50cl. De plus, il n’est pas composé de filtre, pensez donc à vous munir d’une passoire pour éviter que la glace ne plonge dans le verre de dégustation.

Le shaker deux pièces est particulièrement apprécié aux Etats-Unis et en Europe, tandis que le shaker trois pièces est largement utilisés par les barmans japonais. Bien évidemment c’est une généralité. J’ai déjà vu des barmans européens (notamment en France et en Pologne) utilisés des shakers Cobbler.

Je ne suis malheureusement pas encore détenteur d’un shaker deux pièces, je vous expliquerai donc son utilisation lorsque je m’en serai acheté un. Inutile de parler de quelque chose que je ne connais pas. Pour l’instant je préfère rester sur mon shaker Cobbler et préparer toute sorte de cocktail avec. Je suis encore novice dans la discipline après tout !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *